Vous êtes à : Congrès 2018 / Compte-rendu

Une préparation minutieuse

Pour la section de Haute-Garonne, le travail d'organisation a réellement débuté en 2016 avec la mobilisation du bureau et plus particulièrement du président pour en jeter les premières bases. En 2017 s'est constitué un comité d'organisation autour du nouveau vice-président regroupant tous les « experts » jugés nécessaires pour contribuer à la conception du congrès, dont les domaines transverses comme la sécurité ou l’informatique.

Après validation sur place du projet par l'équipe du siège en juin 2017, une commission d'organisation a progressivement pris le relais pour se charger de la mise en oeuvre et de la montée en puissance de l'organisation de ce congrès.

 

Suivant l'exemple de la section du Var, organisatrice du congrès 2014, cette commission a été articulée en quatre groupes :
* administration (accueil, gestion des réservations, suivi de l'hébergement) ;
* logistique (activités congrès, restauration, activités touristiques, transports, sécurité et contentieux) ;
* protocole (accueil et placement VIP, invitations, cérémonie, communication, plans de tables) ;
* finances (recherche et gestion des sponsors, gestion des stands, élaboration et gestion du budget, bilan).

Ce comité, puis cette commission, elle-même au fil du temps élargie et renforcée se réunissent bimestriellement. Début mai, une réunion générale permet de donner des consignes précises à chacun des soixante compagnons chargés de l'accueil, de l'accompagnement, et d’une manière générale de l'armement de toutes les cellules nécessaires à la bonne organisation et au bon déroulement de ce congrès. Une dernière réunion de retour d'expérience début juin permet de tirer les enseignements à chaud et de préparer un solide dossier qui sera mis à disposition de la prochaine section organisatrice du congrès 2021.

Le déroulement

Le mercredi 16 mai, après une très dense réunion des présidents de sections françaises et étrangères sur des sujets très divers favorisant des échanges fructueux, et jonction des
accompagnants revenus d’Aéroscopia ou du city tour, tout le monde a embarqué dans les 4 bus affrétés.

Escortés par les motards de la police municipale, jusqu’au coeur de la zone piétonne toulousaine dans un temps record, tous ont posé pour une photo traditionnelle dans les magnifiques escaliers de la salle des Illustres au Capitole où notre Compagnon Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole les accueillait. Auparavant il venait de signer avec le président de la SMLH une convention sur l’Oncopole.

Après un court déplacement en bus toujours sous l’autorité de la police municipale tous les participants se retrouvent devant le monument aux combattants paré de ses plus beaux atours et encadré par une quinzaine de drapeaux. Ravivage de la flamme, allocution du président de la SMLH et dépôts de gerbes ont marqué ce temps fort accompagné d’un piquet d’honneur de la garnison.

La journée du jeudi 17 mai est le temps fort du congrès. Après un accueil chaleureux et efficace, l’assemblée générale s’est déroulée sans surprise en suivant à la lettre le programme habituel, alors que les accompagnants s’égayaient tantôt sur le canal en péniche, tantôt en ville en petit train ou à pieds ou encore au musée Aéroscopia.

Beaucoup se sont retrouvés dans le cadre magnifique des jardins du palais Niel pour un cocktail dînatoire, marqué par les adieux émouvants du général Gobilliard en tant que président de la SMLH, puisque c'est désormais l'amiral Alain Coldefy qui est à la barre.

La dernière journée du 18 mai s’est scindée en deux visites, soit la Cité de l’espace où nous avons été reçus par le directeur et l’astronaute Jean-Jacques Favier, soit les vignobles de Fronton avec une intronisation du Général Gobilliard par la commanderie des vignerons de Fronton.

Quelques statistiques

560 congressistes enregistrés dont 469 adhérents

17 présidents de section étrangère, 3 adhérents, 9 accompagnants de 16 pays représentés : (Andorre, Australie, Belgique, Bénin, Brésil, Canada (2 sections), Chypre, Italie, Liban, Madagascar, Mexique, Monaco, Pays-Bas, Sénégal, Suisse, Thaïlande) ;
93 présidents de section française dont 4 ultramarins ;

102 sections françaises, dont 4 ultramarines ;
168 Haut-Garonnais.

177 convives au déjeuner des présidents, 190 au gala, 319 au déjeuner de l’AG, et 320 au cocktail.
Pour les visites du 16 et du 17, il y a eu au total 163 inscriptions. Le 18 mai, 73 personnes étaient inscrites à la visite Cité de l’espace et 41 étaient inscrites à la sortie dans le Frontonnais

| + -